Logiciels graphique Mac

Photoline une alternative à Photoshop CSx
Suite à beaucoup de recherche pour trouver une alternative à Photoshop, j’ai répertorié un certain nombre de logiciels en français:

Photoshop CS x: 1475 SFr
Photoshop Elément: 100 SFr
Pixelmator: 30 SFr
Graphic Converter: 35 euro
Photoline: 59 euro
LiveQuartz: freeware
Gimp: open source

Photoshop CS3 que j’ai testé est incontestablement le logiciel pro mais vu son prix il est inabordable.
Photoshop Elément est super pour la retouche photo mais ses limitations dans le traitement des textes le rend inutilisable pour la création graphique.
Pixelmator est dans les mêmes limitations que Photoshop élément.
GraphicConverter est plus axé comme son nom l’indique sur la conversion des formats, la gestion des calques est plus que succint, il permet de travailler sur des groupes de fichiers.
LiveQuartz est un petit soft limité dans la retouche d’images, mais il est gratuit.
Gimp est comparable à Photoshop élément il permet la retouche d’image, la gestion des calques, l’application de filtres etc. Malheureusement son éditeur de texte est extérieur à la fenêtre principale et l’utilisation de ce logiciel est plutôt «déconcertante ».
Tous ces logiciels gèrent les calques à divers niveaux mais aucun à part PhotoshopCSx et Photoline ne possèdent de fonctions typographiques évoluées.

En fait la seule alternative à Photoshop CSx est Photoline.

Photoline existe en version Mac et Window il fonctionne en 64 bit ou 32bit selon votre système.
Son interface est configurable ainsi que ses menus contextuels, Il gère l’importation RAW et possède quelques plus par rapport à Photoshop: la gestion multi page qui permet de créer des documents recto-verso sans passer par un autre logiciel, l’ouverture de PDF et leur édition, un module d’impression simple.
Bien sur ce n’est pas photoshop mais pour son prix il mérite d’être connu et si vous voulez créer des affiches, cartes de visite, il sera amplement suffisant.
Les moins: son interface n’est pas super design (les bons informaticiens sont rarement des artistes).
A part cela quelques petits défauts au niveau de son intégration au mac: palette de couleur propriétaire (il n’est pas possible d’utiliser directement la palette de couleur du mac). Il n’affiche pas directement les déclinaisons des polices (il faut passer par la palette police du mac).
A part cela très peut voire aucun « plantage » pour un logiciel de cette complexité.
Merci à l’équipe de développement .
blog comments powered by Disqus